BENOIT PITRE
Basse

 

Benoit Pitre se distingue par son charisme, son timbre riche et chaleureux ainsi que ses talents d'acteur.


Du côté de l’opéra, en 2020 il interpréta à nouveau Kezal dans Die verkaufte Braut à Berlin. En 2019 il était Frank dans Die Fledermaus au Opernsommer Chorin.  En 2018 plusieurs débuts dont le Grand inquisiteur dans Don Carlos avec le Landesjugendorchester Nordrhein-Westfallen, Kezal dans Die verkaufte Braut au Opernsommer Chorin, la première allemande de l’opéra contemporain Was bleibt à Nürnberg dans le rôle du Bürgermeister, ainsi que le premier contact avec Wagner en tant que Fasolt dans Das Rheingold.  Il interpréta également de nouveau lo zio Bonzo dans Madame Butterfly avec Opera Classica Europa.  En 2017 il créa le rôle du Grauer dans l’opéra contemporain Schattenlos à Berlin, interpréta Leporello de nouveau ainsi que son premier Bonzo dans Madama Butterfly puis Melisso dans Alcina de Händel.


En 2015 à Berlin il fit son début en tant que Don Giovanni en version allemande, et chanta Siméon dans une version mise-en-scène de L'enfant prodigue de Debussy. Vint ensuite une autre création,  la pièce de  « Tanztheater » Pizzeria Anarchia avec la fameuse troupe de danse contemporaine italienne Balletto Civile au Teatro della Tosse de Gènes, aux Musiktheatertage Wien ainsi qu’au Neuköllner Oper dans le double rôle du chanteur d’opéra/chef de la police viennoise.  En 2014 on l’entendit comme Johann dans Werther et comme Graf Almaviva dans Figaros Hochzeit en allemand à Berlin, et il chanta Raphael et Adam dans une version mise-en-scène de la Création de Haydn avec le Lübecker Singakademie.


En 2013 il fit son début américain en tant que Lord Cecil dans Maria Stuarda de Donizetti et chanta Don Pizarro et Don Fernando dans un Fidelio mis-en-scène par Stefan Neugebauer à Berlin.


Il a eu ses premières expériences sur scène avec Leporello dans Don Giovanni, Zuniga dans Carmen et Crespel et Luther dans Hoffmans Erzählungen au Komische Kammeroper München de même que Zuniga au studio d’opéra de l’UQAM et The Keeper dans The Rakes Progress à Opera McGill, avant d’interpréter Peter Quince dans A Midsummer Night’s Dream de Britten au festival de Tangelwood en 2004.


Benoit Pitre fut „fellow“ du Junger Musiker Stiftung Bayreuth ainsi que du renommé Tanglewood Music Centre au Massachusetts/USA.
Né à Montréal, Benoit Pitre eu son premier contact avec le chant dans une chorale d’enfants à l’église. Il a poursuivi ses études musicales à la State University of New York puis ensuite à McGill ou il a obtenu le B.Mus en interprétation en 2004.


Du côté des comédies musicales, en 2021 il interpréta le 3è prêtre dans Jesus Christ Superstar au Brandenburger Theater dans une mise en scène de Chris Murray, il eu sont début en tant que Kaiaphas dans  Jesus Christ Superstar à Lucerne au printemps 2019, créa le rôle principal de l’Aviateur en 2016 dans Der kleine Prinz une nouvelle production allemande basée sur le Petit prince de Saint-Exupéry qui fut en tournée pendant 3 mois en Europe germanophone, et prit part au tournées européennes de Das Phantom der Oper dans le rôle du Perse en 2018-2019, 2016-2017 et 2012-2013.

Benoit Pitre prête également sa voix dans le monde de la post-synchronisation.

 

benoitpitre.com

Répertoire 

Télécharger la biographie