MÉDIA

CHANTAL LAMBERT | SOPRANO

Crédit: Brent Calis Photography

« Soprano qui sait allier subtilité et émotion, qui sait manier avec autant de succès opéra, lied et mélodie »

-La Presse mai 2001

« Chantal Lambert : sublety and emotion. What strikes us immediately in Ms. Lambert’s performance is her commitment, her sincerety and the obvious pleasure she takes in singing those romantic pages. She charms us. (…) The encore by itself was worth the entire program. Thank you Ms. Lambert for this moment of grace. »

- Guy Marceau, La Presse, May 8 2001 _ Pro-Musica Recital with Michael McMahon
 

« Ms. Lambert performed the narration of the Krikorian text with such realism that one was seemingly transported out of the concert hall to the four locations of each of the Tableaux. With Ms. Lambert’s delivery of the closing lines of the second and fourth Tableaux, mourning the loss of a brother to the Genocide, the emotional release of the audience could be heard by sighs of quiet lament. »

- The Armenian Reporter International, June 3, 2000 _ I Musici de Montréal World Premiere of the Tableaux fugitifs, by Michelle Ekizian


« Chantal Lambert looked, acted and sang the role of Elle to perfection, well deserving the chorus of bravos that followed her stunning performance. »

- Robert Markow, Opera News, Jan. 1998 _ La Voix humaine Opéra de Montréal


« Chantal Lambert and Marc Boucher brought us to tears with the heartbreaking song which is Ne me quitte pas, and only Ms. Lambert gave an operatic grandeur to Quand on n’a que l’amour (…) The entire program was delivered with conviction and good voices by Ms. Lambert and Mr. Boucher. Too often left to singers without a voice technique, this repertoire took an unexpected dimension in the mouths of these professional artists and in particular thanks to the voice, personnality and superior diction of Ms.Lambert. »

- Claude Gingras, La Presse, June 25, 1998 _ Concerts de la francophonie Orchestre Métropolitain du Grand Montréal


« Of the performers, only Lambert fully integrates her acting with her singing. She’s a joy to watch. »

- Pat Donnelly, The Gazette, Dec. 13, 1994 _ La Vie parisienne Opéra de Montréal


« Chantal Lambert is a lovely Metella, acting and singing truly well. »

- Claude Gingras, La Presse, Dec. 11, 1994 _ La Vie parisienne Opéra de Montréal


« Chantal Lambert, as Flora Bervoix, Violetta’s carefree girlfriend, is sparkly-eyed, sings well and is partying with a rare ferocity. »

- Claude Gingras, La Presse, Nov. 22, 1993 _ La Traviata Opéra de Montréal


« Dominated by the sparkling Chantal Lambert who gives the character of Hélène a totally remarquable presence and a accuracy, the other principals were no less successfull. »

- Carol Bergeron, Le Devoir, June 3, 1992 _ La Belle Hélène Opéra de Montréal


« In the title-role, Chantal Lambert is very good-looking, superbly dressed, and she acts and sings with the natural of a professional artist.»

- Claude Gingras, La Presse, May 30, 1992 _ La Belle Hélène Opéra de Montréal


« One must underline the excellence on all accounts with which Chantal Lambert interpreted the Polovstian girl’s Song at the beginning of Act II. » Claude Gingras, La Presse, July, 24, 1989 _ Le Prince Igor Lanaudière International Music Festival
« Chantal Lambert, good voice, always significant gesture and gaze. »

- Claude Gingras, - La Presse, July 17,1988 _ L’enfant et les sortilèges Lanaudière International Music Festival



Critique FestivalOpéra de Saint-Eustache :

"Chantal Lambert, soprano, attire rapidement l’attention des spectateurs, alors que de son allure “statuesque”, elle devient une déesse à la voix forte et chaleureuse." (...)"Lors de la soirée hommage à Lionel Daunais, Chantal Lambert a impressionné par son charisme. Avec sa voix, la musique de Lionel Daunais est devenue bien vivante."

- Geneviève Pépin, L'éveil, 14 août 2010



"Chantal Lambert : subtilité et émotion. Ce qui frappe d’emblée dans la prestation de Chantal Lambert, c’est son engagement, sa sincérité et le visible plaisir qu’elle a à chanter ces pages romantiques. Elle nous charme. (…) Le rappel valait à lui seul le spectacle. Merci Madame Lambert pour ce moment de grâce."

- Guy Marceau, La Presse, 8 mai 2001 - Récital Pro-Musica avec Michael McMahon


"Madame Lambert a livré la narration du texte de Krikorian avec tant de réalisme que l’on avait l’impression d’être transporté hors de la salle de spectacle, aux quatre différents lieux des Tableaux. Sa façon de rendre la conclusion des second et quatrième tableaux (dans lesquels elle relatait la perte de son frère lors du genocide), a arraché du public une rumeur d’émotion, des soupirs empreints de faible lamentation."

- The Armenian Reporter International, 3 juin 2000 - Création mondiale de Tableaux fugitifs de Michelle Ekizian I Musici de Montréal


"Chantal Lambert a incarné, joué et chanté le rôle d’Elle à la perfection méritant pleinement le choeur de bravos qui ont suivi sa bouleversante prestation."

- Robert Markow, Opera News, Jan. 1998 - La Voix humaine Opéra de Montréal


"Chantal Lambert et Marc Boucher nous tirèrent les larmes dans cette page déchirante qu’est Ne me quitte pas, et, seule, Madame Lambert conféra une grandeur opératique à Quand on n’a que l’amour. (…) Le programme entier fut livré avec conviction et de bonnes voix, par Mme Lambert et M. Boucher. Trop souvent à la merci de chanteurs sans culture vocale, ce répertoire prenait une dimension insoupçonnée dans la bouche de ces artistes professionnels et principalement grâce à la voix, la personnalité et la diction supérieures de Mme Lambert."

- Claude Gingras, La Presse, 25 juin 1998 - Concerts de la francophonie Orchestre Métropolitain du Grand Montréal


"Dominée par la pétillante Chantal Lambert qui donne au personnage d’Hélène une présence et une justesse tout à fait remarquables, la distribution des rôles principaux n’est pas moins réussie."

-Carol Bergeron, Le Devoir, 3 juin 1992 - La Belle Hélène Opéra de Montréal


"Dans le rôle-titre, Chantal Lambert est très belle à voir, superbement habillée, et elle joue et elle chante avec le naturel d’une artiste professionnelle."

- Claude Gingras, La Presse, 30 mai 1992 - La Belle Hélène Opéra de Montréal


"Chantal Lambert, en Flora Bervoix, l’insouciante amie de Violetta, a l’œil pétillant et mène le bal avec une rare férocité."

- Claude Gingras, La Presse, 22 nov. 1993 - La Traviata Opéra de Montréal


"De tous les artistes, seule Lambert intègre pleinement le jeu et le chant. C’est une joie de la voir."

- Pat Donnelly, The Gazette, 13 déc. 1994 - La Vie parisienne Opéra de Montréal


"Chantal Lambert est une Métella très jolie, jouant et chantant fort bien."

- Claude Gingras, La Presse, 11 déc. 1994 - La Vie parisienne Opéra de Montréal


"Il faut également souligner l’excellence à tous égards, avec laquelle Chantal Lambert a interprété la chanson de la jeune Polovstienne au début du deuxième acte."

- Claude Gingras, La Presse, 24 juillet 1989 - Le Prince Igor Festival International de musique de Lanaudière


"Chantal Lambert, bonne voix, geste et regard toujours significatifs."

- Claude Gingras, La Presse, 17 juillet 1988 - L’enfant et les sortilèges Festival International de musique de Lanaudière

 

AGENCE LM OPERA

CANADA - USA - EUROPE

  • facebook-square
  • Black Instagram Icon
  • tumblr-square
  • youtube-square
  • Black LinkedIn Icon
  • w-facebook
  • w-tumblr
  • Instagram - White Circle
  • w-youtube
  • LinkedIn - White Circle

AGENCE LM OPERA

CANADA - USA - EUROPE

T  1  514.241.7226   |   NOUS JOINDRE