LOUIS-CHARLES GAGNON
Ténor

 

Le ténor Louis-Charles Gagnon possède une voix noble et raffinée qui allie un timbre éclatant, un style expressif et une agilité aisée.

 

Ses futurs engagements incluent le rôle de Nadir dans la production de l’opéra Les Pêcheurs de perles (G. Bizet) présentée par les Jeunesses musicales du Canada d’abord au Festival d’opéra de Québec l’été dernier puis en tournée un peu partout au Canada à l’automne 2021 et au printemps 2022. Il chantera également le rôle du duc de Mantoue dans Rigoletto (G. Verdi) avec le Teatro lirico d’Europa aux États-Unis en janvier et février 2022. Il interprétera le rôle-titre dans l’opéra Le Comte Ory (G. Rossini) avec Tempêtes et Passions en juin 2022 et sera également soliste dans l’Oratorio de Noël (J.S. Bach) et le Requiem de Saint-Saëns avec le Chœur Les Rhapsodes.

 

Récemment, il a assumé le rôle d’Edgardo dans la dernière production des Jeunesses Musicales du Canada de l’opéra Lucia di Lammermoor (G. Donizetti). On l’a aussi entendu dans les Vêpres Solennelles pour un Confesseur (W.A. Mozart) avec le chœur de l’Orchestre Symphonique de Québec ainsi qu’avec le Chœur Classique de l’Estrie dans la même œuvre accompagné de la Messe du Couronnement et du Regina coeli du même compositeur.

 

Ses autres réalisations incluent le rôle de Gherardo et la doublure du rôle de Rinuccio dans Gianni Schicchi (G. Puccini) ainsi que Septimius dans Theodora (G.F. Handel) dans des productions du Royal Northern College of Music (RNCM) situé au Royaume-Uni. Il s’est également produit lors du Festival d’opéra de Québec dans le rôle du Deuxième prêtre et comme doublure lors des répétitions du rôle de Tamino dans la nouvelle production de La flûte enchantée (W.A. Mozart) mise en scène par Robert Lepage. Il a aussi incarné le rôle du Greffier de la cour dans la production de l’opéra Louis Riel (H. Sommers) et a été membre de la Brigade lyrique en 2016, 2017 et 2019. Il a interprété en 2017 le rôle de Don Ottavio en Allemagne dans une production de Don Giovanni (W.A. Mozart) avec le Lyric Opera Studio Weimar (LOSW).

 

Ses autres rôles incluent le Deuxième prêtre dans La flûte enchantée (W.A. Mozart) à l’Opéra de Québec, le Mari dans Les mamelles de Tirésias (F. Poulenc) ainsi que Cecco dans Il mondo della Luna (J. Haydn) avec l’Atelier d’opéra de l’Université Laval, le comte Barigoule dans Cendrillon (P. Viardot) au FestivalOpéra de Saint-Eustache et Flavio dans Norma (V. Bellini) à l’Opéra de Rimouski. Il est apparu fréquemment dans de nombreux concerts organisés par le groupe Tempêtes et passions dont Bastien et Bastienne (W.A. Mozart) dans le rôle de Bastien ainsi que dans Rossini à l’apéro et Gounod à l’apéro présentés dans le cadre du Festival d’opéra de Québec. On a pu aussi l’entendre comme soliste invité avec l’Orchestre symphonique de l’Université Laval lors d’un concert au Palais Montcalm ainsi qu’avec le Chœur de la faculté de musique de l’Université Laval comme soliste dans la Petite messe solennelle (G. Rossini). Au Royaume-Uni, il a été soliste avec la Cheshire Sinfonia dans la Messe en Do (L.V. Beethoven), dans la Messe solennelle de Ste-Cécile (C. Gounod) avec la Chester Music Society, dans Les Saisons et La Création (J. Haydn) avec la Ramsbottom Choral Society, dans Le Messie (G.F. Handel) avec le Southport Bach Choir ainsi que dans divers autres événements tels des récitals de mélodies et des galas d’opéra.

 

Lauréat de l’édition 2020 des Jeunes Ambassadeurs Lyriques, il a également remporté en 2016 la 1ère place au Concours solo avec orchestre organisé par la Faculté de musique de l'Université Laval. En 2015, il remporte la 1ère place au Concours d'Art Lyrique de la Relève Musicale accompagné de la bourse S. Cécile-Darveau et est récipiendaire de la bourse Tremplin remise par le Service des arts et de la culture de Drummondville pour l'excellence de son jeune parcours artistique. Il obtient, en 2014, une 2ème place au Concours de Musique du Canada.

 

Louis-Charles est détenteur d’une maîtrise en interprétation du Royal Northern College of Music (RNCM) situé à Manchester au Royaume-Uni où il a travaillé avec Andrew Heggie. Il a étudié auparavant à l’Université Laval de Québec sous la tutelle de Patricia Fournier.