MARIE-CHANTAL MARQUIS
Mezzo

Originaire de la ville de Québec, Marie-Chantal se démarque par la richesse de son timbre et sa grande musicalité. Sa voix dramatique à la fois ample et agile lui permet d’aborder un répertoire varié. Elle est récipiendaire d'un premier prix en chant classique au Concours de musique du Canada, en 2015, ainsi que du premier prix au Concours d'art lyrique de la Relève musicale, en 2017.

 

Ses prochains engagements incluent  la demi-finale du concours Prix d’Europe 2021, qui aura lieu en juin prochain, à Montréal ainsi que soliste du Concert Gala de l’Opéra de Rimouski.

 

Elle interpréta récemment le rôle de Mme de la Haletière avec l’Opéra du Conservatoire de musique de Montréal, sous la direction de Jacques Lacombe. Marie-Chantal a d’ailleurs reçu une bourse d’excellence du Conservatoire pour y terminer son perfectionnement l’an dernier.

 

Marie-Chantal compte déjà plusieurs rôles à son actif. On a pu la voir dans les parcs de Montréal en 2018, interprétant les rôles de Micaela et Frasquita, dans Carmen, avec les productions Alma Viva. La même année, elle tient le rôle de Diane dans Orphée aux enfers (Offenbach), avec l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal. Marie-Chantal a également chanté le rôle de Rosalinde, dans la version française de Die Fledermaus, de J. Strauss II, avec l'Opéra de l'Université Laval, en mars 2017. En 2016, elle incarne Eurydice dans Orphée et Eurydice (Gluck-Berlioz), avec l'Opéra de la Relève musicale, à Québec. Elle tient également le rôle de Thérèse dans Les mamelles de Tirésias (Poulenc), et les rôles d'une Pastourelle et d'une Chouette dans L’enfant et les sortilèges (Ravel), avec l’Atelier d’opéra de l’Université Laval. Elle s’y produisit également en 2015 dans Il mondo della luna (Haydn), dans le rôle d'Ernesto, ainsi que dans Cosi fan tutte (Mozart), dans le rôle de Dorabella.

 

Parallèlement à l'opéra, Marie-Chantal fut récemment soliste pour le Requiem de Duruflé sous la direction de Louis Lavigueur, avec le chœur polyphonique de Montréal. Elle fut également soliste avec le chœur du département de musique du Cégep de Sainte-Foy, dans le Gloria de Vivaldi, ainsi que dans la Petite messe solennelle de Rossini, avec le chœur de la faculté de musique de l'Université Laval.

 

Marie-Chantal détient un baccalauréat et une maîtrise en interprétation du chant classique, de l’Université Laval, sous la tutelle de Mme Patricia Fournier. Elle eu la chance de participer plusieurs fois à des stages de perfectionnement avec le réputé ténor Richard Margison, grâce à l’organisme Tempêtes et Passions. Elle s’est d’ailleurs perfectionnée auprès de Margison en 2018, à l’Université de Montréal. Marie-Chantal vient de terminer un Diplôme d’artiste au Conservatoire de musique de Montréal, auprès de Mme Adrienne Savoie.