MÉDIA

PIERRE-EMMANUEL ROUSSEAU
METTEUR EN SCÈNE
Opéra
Hansel et Gretel- Opéra du Rhin

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/12
Opéra
La Clémence de Titus

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/4
Opéra
Barbier de Séville
Opéra National du Rhin
Opéra National du Rhin

crédit @Klara Beck

press to zoom
@Klara Beck
@Klara Beck

press to zoom

press to zoom
Opéra National du Rhin
Opéra National du Rhin

crédit @Klara Beck

press to zoom
1/9

Dossier de presse

Les fées du Rhin

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/6

Revue de Presse

TELERAMA

" (...) Hänsel et Gretel, opéra romantique d’Engelbert Humperdinck, y retrouve toutes ses chances de rencontrer l’audience qu’il mérite, notamment par la qualité et la pertinence de la mise en scène de Pierre-Emmanuel Rousseau (qui s’est aussi chargé des décors et des costumes) (...) Pierre-Emmanuel Rousseau n’enjolive rien, il retourne aux sources du conte et les transpose avec brio dans le monde d’aujourd’hui. (...) La pilule est amère, mais l’intelligence du propos et la beauté de la musique la font passer sans effort. "  

Lire l'article

FORUMOPERA

" (...) A ce propos, il faut mentionner l’excellente direction d’acteurs, non seulement de notre sorcière-vamp, mais aussi des enfants et de leurs parents. (...) "  

Lire l'article

« L'introduction à la captation et au spectacle est ainsi un passage du cauchemar au rêve, exactement comme le sera le spectacle lui-même. La mise en scène, les décors et les costumes de Pierre-Emmanuel Rousseau, renforcés par les lumières de Gilles Gentner, installent en effet le conte défait dans un univers moderne miséreux, dans des habits sales, parmi la grisaille et la crasse, les rebuts et les ordures, dans une caravane rouillée et devant un mur de béton. (...) La qualité de la réalisation filmée permet d'apprécier la triste saleté, puis l'univers d'autant plus féerique de la sorcière, la précision et le dynamisme scénique du jeu et des danses.»

Lire l'article

LES DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE
« Un haut niveau également atteint par la mise en scène de Pierre-Emmanuel Rousseau, qui a prouvé qu’il se confronte aussi brillamment au romantisme germanique qu’au répertoire pour lequel on le connaît mieux, lui qui avait déjà livré un sémillant Barbier de Séville à l’Opéra du Rhin en 2018... »

« La force et l’intelligence de la vision proposée par Pierre-Emmanuel Rousseau (secondé par Pierre-Emile Lemieux-Venne pour des chorégraphies pleines d’inventivité et Gilles Gentner pour de très beaux éclairages) réside dans le fait d’avoir habilement préservé les différentes composantes du conte (en privilégier une aurait probablement affaibli son propos) : le réalisme, le merveilleux, l’inquiétante étrangeté, la magie sont bien là (...) Nous tenons donc là un metteur en scène qui actualise les œuvres sans les violenter, et qui se renouvelle constamment, sans jamais s’enfermer dans un système: le fait est suffisamment rare pour être souligné ! »

Lire l'article

"... Concernant le voyage initiatique de la fratrie, Rousseau a organisé une succession de cauchemars avec des scénographies variées et mobiles en faisant ressortir le sous-texte sexuel. L'un des atouts de cette production est de parvenir à créer sur scène, notamment par un détournement des codes enfantins, une inquiétante étrangeté très réussie... "  

lire l'article

« ...Sauvée par le streaming  la nouvelle production par l’Opéra du Rhin de l’œuvre d’Engelbert Humperdinck se pare d’une dimension sociale inédite. Un régal. (...)

Ce rêve qui devient cauchemar - et qui brocarde autant dans son parcours coloré le désir d’ascension sociale que le statut de proie sexuelle auquel frère et sœur sont condamnés dans un livret explicite pour qui veut bien le lire (spectacle déconseillé au moins de 10 ans) - fait se collisionner des éléments inédits dans ce genre de production de Noël - transformant par exemple la forêt en dalle de béton ou la maison de la sorcière en Luna Park -, et trouve une voie qui nous conduit au cœur de la forêt du merveilleux sombre ... »

Lire l'article

« Dans une mise en scène subtile et parfaitement réglée, l’opéra de Rossini réaffirme son extraordinaire impact et rajeunit sous le coup d’une nouvelle génération de chanteurs déjà au sommet. »

Lire l'article

« Et c'est pour une bonne part grâce à la mise en scène de Pierre-Emmanuel Rousseau qui conjugue avec beaucoup d'adresse et d'élégance les recettes éprouvées d'un vaudeville lyrique très marqué par son époque et une vision intellectuellement plus contemporaine sans, pour pourtant, lui faire perdre de son intégrité d'origine.»

Lire l'article

« PIERRE-EMMANUEL ROUSSEAU : « LE BARBIER DE SÉVILLE EST L’ÉLOGE DU LIBÉRALISME »

Lire l'article

« Principaux atouts de cette luxueuse mise en scène, théâtralisée à l’extrême, qui nous emporte d’emblée à Séville : un intelligent dispositif scénique permettant des changements de lieux fluides – quasi magiques ! »

Lire l'article

« Chapeau bas à Pierre-Emmanuel Rousseau, qui réussit comme peu de metteurs en scène avant lui à mettre en lumière la Séville classique qui baigne le livret.»

Lire l'article

« … L'Opéra national du Rhin ouvre sa saison avec un Barbier de Séville endiablé, tant dans la drolatique mise en scène de Pierre-Emmanuel Rousseau…….sa mise en scène s’avère de bout en bout pétillante, réjouissante et d’une remarquable fluidité… » Opera on line

Lire l'article

« Le Barbier de Séville à Strasbourg : triomphe de la jeunesse

… Il exige en revanche une mécanique scénique soigneusement huilée, ce que réalise Pierre-Emmanuel Rousseau...» Res Musica

Lire l'article

«....Pierre-Emmanuel Rousseau transpose astucieusement l’action dans les Balkans au temps de la guerre de Bosnie.... La direction d’acteurs est sobre et efficace...»

Lire l'article

«.... Pierre-Emmanuel Rousseau signe à nouveau une très efficace production et ce malgré un budget serré. Curieusement et judicieusement, il fait cousiner ces Fées du Rhin avec La Fille de Neige…Il nous a livré en interview hier quelques clés de ce travail si fouillé dans sa direction d’acteur.»

Lire l'article

«..force est de constater que la proposition faite par l’Opéra national du Rhin a bien des atouts...A commencer par la nouvelle production de Pierre-Emmanuel Rousseau, qui cumule ici les rôles de metteur en scène, décorateur et costumier »

Lire l'article

Opéras
L'Amant jaloux
L'Amant jaloux

Opéra comique

press to zoom
Il turco in Italia
Il turco in Italia

Biel-Solothurn

press to zoom
Don Pasquale
Don Pasquale

Opéra de Metz

press to zoom
L'Amant jaloux
L'Amant jaloux

Opéra comique

press to zoom
1/6