serhiy_salov_2022_edited.jpg
serhiy-salov.png
Serhiy2022.jpg
Pianiste Salov.1.png
SERHIY SALOV
Pianiste

 

Pianiste d’exception, Serhiy Salov éblouit tant par la virtuosité de son jeu que par la sensibilité de son interprétation. C’est une grande âme d’artiste  tout entière

tournée vers la musique.    

 

À venir en 2022-23, une saison prolifique, Serhiy Salov donnera des récitals de musique de chambre au Conservatoire de musique de Montréal et à la Chapelle historique du Bon Pasteur, le deuxième concerto pour piano de Beethoven avec La Sinfonia de Lanaudière, le premier concerto de Tchaïkovski avec l’Orchestre Symphonique de Laval ainsi que des concertos de Mozart et Chopin, dans la série principale de la Société Pro Musica.

 

2022 a été une année exceptionnellement prolifique pour Serhiy. En plus d’un enregistrement de L'intégrale des sonates pour piano de Mozart, on a pu aussi voir le pianiste à l’oeuvre dans le long métrage Coda - Life with Music, mettant en vedette Sir Patrick Stewart, Katie Holmes et Giancarlo Esposito, film sorti en juin au Canada et dont Serhiy a interprété toute la musique. 

 

Une autre caractéristique fondamentale du profil artistique de Serhiy Salov est le rôle toujours croissant des éléments d'improvisation dans les œuvres interprétées. Le pianiste écrit souvent ses propres cadences et improvise des variantes dans les concertos et les sonates de Mozart. Le projet créatif imminent de Serhiy Salov s'intitule TRAGEDIA'Z', un Requiem pour Marioupol - une commémoration musicale du massacre de 20 000 civils perpétré par la Russie au printemps 2022 qui associe le Clavier bien tempéré et la Passion selon saint Matthieu de J. S. Bach à une improvisation libre.

 

À la suite de sa victoire au Concours international de musique de Montréal en 2004, le jeune Ukrainien s'est installé au Canada. 

 

Dès les premières années de sa carrière, Serhiy Salov a cherché à élargir son répertoire à travers des transcriptions de concert d'œuvres symphoniques à grande échelle pour piano seul. En effet, c'est son propre arrangement pour piano solo du Sacre du printemps de Stravinsky qui a conduit le magazine Gramophone à déclarer que "Serhiy Salov s'approprie le chef-d'œuvre de Stravinsky". Le magazine a loué sa "technique scintillante, son équilibrage méticuleux des accords et l'articulation précise des figurations rapides" ainsi que sa "splendide oreille pour la nuance" et "l'éclat tonal imperturbable" dans un "remarquable tour de force". La transcription du Sacre du Printemps de Serhiy Salov, n'est qu'un exemple de ses transcriptions pour piano. Ses autres entreprises dans ce domaine incluent la revisitation de Petrushka de Stravinsky, Les nocturnes, par Claude Debussy ainsi que des scènes des opéras wagnériens Walküre, Siegfried et Götterdämmerung. En outre, la Nuit sur une montagne nue de Moussorgski et le Prélude à l'opéra Khovanshchina, ainsi que Casse-Noisette de Tchaïkovski et, plus récemment, une version pour piano solo des deux Suites pour deux pianos de Rachmaninov ont été créés.

 

En mai 2014, Serhiy Salov a remporté le Prix d'improvisation du Concours de musique de Montréal.

Avec des programmes de récitals qui s'étendent de Johann Sebastian Bach aux compositeurs classiques, romantiques et modernes de György Ligeti, le pianiste se consacre également depuis peu aux pièces contemporaines. Son répertoire de concertos s'étend des grandes œuvres des XIXe et XXe siècles aux compositeurs moins connus du XXe siècle. Outre son Ukraine natale, Serhiy Salov s'est produit en solo en Belgique, au Canada, en France, en Allemagne, en Italie, au Japon, au Royaume-Uni et s'est produit en tant que Soliste avec l'Orchestre symphonique de Berlin, l'Orchestre Hallé, l'Orchestre symphonique de Montréal, le New Jersey Symphony Orchestra, l'Orchestre National de Radio France, le Philharmonia Orchestra, le Royal Liverpool Philharmonic, le Royal Philharmonic Orchestra, le Philadelphia Orchestra, le Salt Lake City Symphony, le Tokyo Symphony, les Orchestres Philharmoniques de Cracovie et de Lodz. Parmi les maestros avec lesquels il a collaboré figurent Yannick Nézet-Séguin, Leonard Slatkin, Lawrence Foster, Jacques Lacombe et Kent Nagano – le chef d'orchestre avec lequel il a fait le tour des grands lieux de concert au Brésil, en Argentine et en Uruguay au printemps 2013. En 2013, il a interprété le Triple Concerto de Beethoven avec I Musici de Montréal et Maxim Vengerov.

 

Serhiy Salov est originaire d'Ukraine. C'est dans sa ville natale de Donetsk qu'il a fait ses débuts publics à l'âge de onze ans en interprétant le concerto pour piano de Grieg avec l'Orchestre Symphonique National de son pays d'origine, suivi de son premier récital en solo au Philharmonia Hall de Donetsk.

Selon les propres mots de Serhiy Salov, il a eu le privilège d'avoir pu entrevoir le dernier aperçu de la gloire de l'exceptionnelle tradition pianistique de la vieille école, juste avant la crise globale qui a frappé au début des années 90, entraînant le départ du pays des meilleurs pédagogues et artistes. Serhiy Salov se trouve ainsi confronté à la nécessité de poursuivre ses études et ses idées artistiques à l'étranger.

 

En 1994, âgé de 15 ans, il part pour l'Allemagne en intégrant le Junior Department puis le cours régulier de la Hochschule für Musik Freiburg. Il a ensuite suivi un cours de quatre ans à la Guildhall School of Music and Drama de Londres, recevant le diplôme de récital de concert (Premier Prix) ainsi que le Master. 

En plus de son Grand Prix de Montréal, ses réalisations en concours incluent le Premier Prix au Concours international de piano d'Épinal (2001). Deuxième prix au Concours Gina Bachauer (2010) et au Concours mondial de piano de Cincinnati (2012) et Troisième prix aux concours Long-Thibaud (2001), Hamamatsu (2003) et Tromsö Top of the World (2009). 

Site Web

Pianiste Salov.png